Image

L’Oréal Professionnel: parce que je le vaux bien?

image1

L’Oréal Professionnel: probablement la marque de produits capillaires destinés aux coiffeurs qui se vend le mieux à travers le monde. Mais pourquoi tant de buzz autour de produits tels que l’Huile Mythique? Sont ils vraiment de si bonne qualité qu’ils le prétendent? Petit tour d’horizon…

Avant d’entrer toutefois dans le vif du sujet, je me dois de vous donner quelques précisions concernant mon type de cheveux. Ceci dans le but de vous aider ensuite à déterminer si le produit dont nous parlons pourrait -ou non- s’avérer efficace sur votre chevelure. Les miens sont relativement épais, plutôt en bonne santé bien qu’ils soient assez longs. Je n’applique jamais de soins ou de shampoing traitant sur mes racines afin de les laisser respirer et de ne pas les alourdir. J’utilise des shampoings volumisants et doux. J’applique mes soins de manière ciblée, sur la longueur et les pointes, soit là où je sens que mes cheveux peuvent montrer quelques faiblesses et devenir secs.

Les produits de la marque L’Oréal Professionnel sont de manière générale assez bien étiquetés et différenciés par une gamme de couleur pour chaque type de cheveux. Je choisis généralement la gamme jaune, qui s’adresse aux cheveux secs et cassants car je cherche à réparer et nourrir mes longueurs. Le premier constat que j’ai pu faire est que les produits diffèrent beaucoup au niveau de la qualité, souvent même au sein d’une même gamme. Voyons cela de plus près:

DSC01345

Baume lavant réparateur cellulaire pour cheveux très abimés Absolut Repair cellular à l’acide lactique. Comme une consommatrice naïve, j’ai choisi ce produit en pensant qu’il s’agissait d’un bête après-shampoing. Grossière erreur! Il s’agit en fait bien d’un baume lavant, autrement dit, d’un soin 2 en 1 qui a la texture d’un après-shampoing, mais qui s’utilise à la place du shampoing pour nettoyer les cheveux tout en douceur. J’ai été très déçue par ce produit dont l’application est difficile car le contenant est trop rigide pour en faire sortir une quantité décente de produit sans s’exploser la paume de la main. Le baume laisse des résidus difficiles à éliminer et rend les cheveux gras. Je déconseille fortement ce produit aux personnes ayant des cheveux du type « normaux ». Il pourrait éventuellement correspondre à une personne ayant les cheveux rêches ou crépus/afros.

DSC01338

Le lait-spray thermo-réparateur cellulaire pour cheveux très abîmés, également de la gamme jaune « Absolut Repair cellular ». Très clairement le meilleur produit de la sélection! Il aide au déménage, nourrit le cheveux, le rend souple et facile à coiffer. Mon meilleur allié avant le séchage au foehn et une petite bouteille bien pratique à emporter !

DSC01344

Le spray thermo Bi-Actif, haute légèreté de la gamme Hydra Repair. Un très bon produit également. Bien que moins fan du bi-phase, je reste néanmoins convaincue de l’efficacité de ce spray. Certes moins riche et nourrissant que le précédent, il en reste néanmoins tout aussi pratique de par son effet protecteur contre la chaleur et son packaging ergonomique.

DSC01343

Et pour finir, le produit qui divise… La fameuse Huile Mythique. Premièrement, j’avoue avoir énormément de mal avec cette odeur qui me fait penser à Noël… Cette fragrance de pain d’épice me dérange car je préfère des parfums plus frais pour des produits capillaires. Ensuite, bourrée de silicone, cette huile ne nourrit pas le cheveu pour un sou, mais donne juste l’illusion d’une chevelure brillante. Pas du tout convaincue, je préfère de loin mon huile Dove, ou encore l’Orofluido dont les ingrédients sont tout aussi siliconés, mais au moins je n’ai pas l’impression de me servir d’un produit placebo au parfum désagréable…

Publicités
Franc fort: pourquoi ça vaut la peine de faire son shopping beauté en Allemagne?

Franc fort: pourquoi ça vaut la peine de faire son shopping beauté en Allemagne?

DSC01269

Dans mon précédent article, je vous parlait du fait que j’allais prochainement passer un weekend en Allemagne. Voilà qui est désormais chose faite. Je vous reviens donc avec un haul – finalement pas si conséquent que ça, mais qui m’a fait me rendre compte que le shopping en Allemagne en valait vraiment la peine! Voilà pourquoi:

Premièrement, le prix du voyage en train. Comme vous le savez sûrement, les CFF font régulièrement des offres sous forme de billets dégriffés pour les principales destinations européennes accessibles depuis la Suisse. Pour ma part, je me suis rendue à Freiburg, une petit ville toute mignonne qui se situe à plus ou moins 40min de la frontière bâloise, pour une somme tout à fait modique.

Deuxièmement, le prix des hôtels et appartements sur place. Si vous vous y prenez relativement tôt (moins d’un mois pour moi), vous trouverez des offres incroyables pour de super hôtels/appartements modernes en plein centre. J’avais d’ailleurs pendant mes recherches, souvent un peu de mal à croire à ces offres qui sont tout à fait dingue en comparaison avec des logements similaires en Suisse. Cela équivaut à peu-près au tiers des tarifs suisses, autrement dit, nous avons déboursé la modique somme de 40 euros/nuit et par personne, pour un très bel appart, joliment décoré et situé au coeur de la zone piétonne du centre-ville.

Troisièmement, le choix de magasins de cosmétiques ou « drugstore ». A mon avis, l’Allemagne est extrêmement bien lotie en matière de choix de boutiques vendant des cosmétiques. Nous trouvons par exemple DM, la Mecque pour le makeup abordable et les cosmétos bio ou encore Douglas qui est également présent en Suisse, mais avec un choix réduit de produits et des prix exorbitants.

Enfin, l’offre de produits et leur prix! Je m’étais déjà rendue en Allemagne à plusieurs reprises pour refaire mon stock de produits de beauté et de maquillage, mais je dois dire que cette fois-ci je suis restée sans voix en voyant le prix des produits! Avec la chute du taux de change CHF/Euro, il devient quasiment insensé de ne pas profiter de tels avantages qui sont à portée de mains. à titre d’exemple, un Fond-de-Teint L’Oréal qui coûte 24.- CHF ici en Suisse, vous revient moitié moins cher en Allemagne. Pour les déodorants et autres produits de soins corporels, la différence est encore plus foudroyante puisqu’un déo que l’on payerait 5.5.- en Suisse ne coûte que 1.5.- Euro en Allemagne. Bref, autant vous dire que je regrette un peu de ne pas avoir plus profité, mais sachant que j’essaie toute de même de limiter mes dépenses en cosmétiques, ce n’est finalement qu’un mal pour un bien 😉

DSC01264

En bref, je conseille vivement à mes lectrices suisses de vous prévoir une petite escapade en Allemagne ou dans un autre pays voisin si vous en avez l’occasion pour refaire votre stock et profiter d’un choix bien plus large! Je vous laisse avec la photo de mes achats.

Mini haul pailleté: CosmeticsObsession

Mini haul pailleté: CosmeticsObsession

IMG_6415

Ce weekend, je me suis rendue pour la première fois à une vente privée CosmeticsObsession. J’en avais entendu beaucoup de bien et je dois dire que ces avis sont totalement fondés. Ambiance cosy et détendue dans un petit bar de la ville et très jolie sélection de produits de marques principalement américaines ou anglaises. J’étais donc absolument ravie de pouvoir swatcher tous ces produits qui me font de l’œil depuis un moment, mais qui sont parfois difficile à trouver pour nous petites suissesses.

D’ailleurs, merci encore à l’équipe de CosmeticsObsession pour le sympathique accueil!

Pour ce qui est du haul, je n’ai craqué que pour deux produits car j’ai un weekend de shopping en Allemagne qui m’attend très prochainement. Par contre, j’ai sélectionné deux valeurs sûres qui me faisaient envie depuis bien longtemps :

Le baked blush « Luminoso » de Milani

Un fard à joue irisé pêche-rosé à tomber à la renverse. Une pigmentation au top et un rendu super « glowy », je suis vraiment conquise par ce produit. C’est à force d’entendre NikkiTutorials vanter les mérites de ce blush que j’ai succombé !

IMG_6416

L’enlumineur « Mary-Loumanizer » de The Balm

Un classique de chez classique, vu et revu oui je sais, mais là encore, ce sont ces dizaines de recommandations qui m’ont décidée. J’hésitais avec le Soft and Gentle de Mac, mais celui de The Balm a une texture plus fine ce qui est à mon avis plus naturel. De plus, je le trouve très flatteur sur une peau claire comme la mienne.

En bref, un tout petit haul riche en paillettes et des produits certes classiques, mais de qualité !

Le blush qui a révolutionné ma routine maquillage

Le blush qui a révolutionné ma routine maquillage

Après-midi enneigé de décembre, je trouve un moment pour faire quelques achats en pleins rush des fêtes dans un grand centre commercial vaudois. C’est pour moi l’occasion de découvrir la toute nouvelle boutique Kiko – première en suisse romande ! À peine franchi les portes du magasin, je tombe nez-à-nez avec le blush qui va changer ma routine teint. La merveille en question est soldée à 50%. C’est un point de non-retour. Je craque.

DSC01247

Depuis ce jour-là, je vis une histoire d’amour au quotidien avec le blush 01 Desert Sand and Rose Coral, une édition limitée de la collection « Ace of Diamond » de Kiko. Moi qui ne jurais que par les blush irisés pour un teint frais et glowy, je m’initie avec joie à la formule matte de ce duo de fards à joue. D’abord attirée par son packaging élégant et pratique à la fois, je découvre un produit d’une extrême qualité.

Parlons-en de ce packaging ! Boîte blanche nacrée, ornée d’un joli motif rose métallique rappelant le thème des cartes à jouer, dimensions idéales : je suis séduite par l’aspect à la fois fonctionnel et esthétique de ce packaging qui tient dans la main. A l’intérieur, un grand miroir et les deux fards à joue, disposés dans leur écrin doré. Un vrai petit bijou.

DSC01244

Pour ce qui est du produit, je suis blushée (admirable jeu de mots n’est-ce pas ?!). Ma teinte préférée, la Desert Sand, est absolument parfaite pour ma carnation (mais je suis d’avis qu’elle serait encore plus belle sur une peau bronzée). Bien qu’il paraisse plutôt brun dans le boitier, une fois appliqué, le blush s’adapte au teint et rosit les joues juste ce qu’il faut. Ce qui me plaît avant tout dans ce fard c’est qu’il peut se combiner avec n’importe quel makeup ! En effet, cette teinte accentue à merveille un contouring en sculptant le visage et en réchauffant le teint encore davantage.

Unique défaut de ce produit : c’est une édition limitée, mais je suis dès à présent convaincue par les blush mats tirant sur le brun, beaucoup plus flatteurs et discrets !

Collab’ « Trends Seen by V » : sparkling New Year’s Eve! – le makeup

Collab’ « Trends Seen by V » : sparkling New Year’s Eve! – le makeup

Comment mieux clore cette année 2014 qu’avec une collaboration festive avec l’adorable Virginie du blog Trends Seen by V! Nous avions en tête le thème « sparkles » avec lequel nous voulions vous concocter un article inspiration pour un look de réveillon! La jolie Virginie s’occupe de l’aspect mode et a déjà mis en ligne un article proposant diverses combinaisons de tenues pailletées. Empressez-vous donc d’aller jeter un coup d’oeil à cette magnifique selection, comprenant également des propositions d’accessoires, le tout dans des teintes argentées, dorées ou bronzes. Je vous y encourage d’autant plus que Virginie a vraiment bon goût et son blog est une vraie petite perle 🙂

DSC01171

De mon côté, je me suis chargée de vous proposer un makeup glamour et coloré qui irait avec l’une des tenues proposées. J’ai pris comme inspiration la dernière combinaison composée d’un ensemble tailleur sobre et d’accessoires argentés, ornés de paillettes. Ce maquillage fait focus sur les yeux, pour un joli regard malicieux et pour ne pas passer sa soirée à retoucher son rouge à lèvres (chose plutôt pénible en soirée, vous me comprenez les filles!).

Pour commencer, veillez à bien hydrater votre peau. Appliquez ensuite votre fond-de-teint. Pour ma part, c’est un mélange du Fit Me de Maybelline et du Mac ProLongwear, appliqué avec une stippling brush de chez Real Techniques pour une couvrance plus légère et un fini naturel. Je continue avec les sourcils que je dessine au crayon.

DSC01121

Pour les yeux, commencez par appliquer une base de fard crayon bleu afin de délimiter les contours de l’oeil et de créer une base adhésive pour les fards. Estompez. J’utilise la technique du scotch pour faciliter la pose des fards foncés ainsi que pour éviter les chutes sur le teint. Je me munis ensuite d’un pinceau plat et de ma palette « Storm » de chez Sleek. J’applique le fard bleu foncé là où j’ai auparavant placé mon fard crayon. Veillez à tapoter le pinceau pour ne pas faire chuter trop de matière. J’estompe ensuite les contours à l’aide d’un pinceau fluffy et d’un fard brun clair mat (également de ma palette Storm).

DSC01126

DSC01129DSC01131DSC01134

DSC01135 DSC01136 DSC01137

Vient ensuite le centre de la paupière. Sélectionnez un fards clair et métallisé dans la même famille de couleur que votre teinte foncée. Pour moi ça sera un mélange de bleu clair et de bleu argenté de ma superbe palette « Elixir Makeup ». Je mouille mon pinceau plat avec du Fix + de Mac afin d’intensifier la couleur sur la paupière. J’ajoute ensuite un peu de fard vert émeraude afin de créer un joli reflet duochrome. J’estompe ensuite les contour du « halo clair » grâce à un pinceaux propre. Ensuite, j’applique un peu du Water Eyeshadow de Kiko en 215, toujours avec un pinceau mouillé, sur les coins externes (par dessus le bleu) afin d’intensifier encore la brillance. Ôtez ensuite le scotch et estompez les contours. Pour le ras de cils inférieur, les mêmes étapes sont appliquées que pour la paupière mobile.

DSC01139 DSC01140  DSC01141  DSC01142  DSC01143DSC01149  DSC01150

Pour revenir au teint, appliquer votre anti-cerne lumière sous les yeux à l’aide d’une éponge humide. Cela va redonner de la lumière à votre teint, terni par les fards foncés. Poudrez, puis appliquez bronzer et blush, comme à votre habitude. Pour les lèvres, rien de trop clinquant. Je vous propose plutôt d’opter pour un nude discret additionné à une touche de gloss pour la brillance.

DSC01159  DSC01160

Finissez les yeux en appliquant un crayon noir longue tenue dans la muqueuse interne, ainsi qu’une bonne couche de mascara (et des faux-cils si le coeur vous en dit!).

DSC01157  DSC01161DSC01163

Fonds de Teint longue tenue: le match !

Fonds de Teint longue tenue: le match !

Comme vous l’avez peut-être lu à travers mes précédents articles, je suis une adepte de makeup longue tenue. En effet, je me maquille à peu près tous les jours (sauf le weekend), le matin en général, et j’attends donc de mon maquillage qu’il tienne jusqu’au soir – soit, une moyenne de 8-9h. Ayant une peau normale à mixte, je supporte généralement bien le maquillage, même porté sur une très longue durée… Ainsi, je me tourne de plus en plus vers les produits « longue tenue », qualité que je recherche en particulier dans un Fond de Teint.

Suite à ma review détaillée sur le Fond de Teint MAC ProLongwear (que vous pouvez retrouver ici), il m’est venu l’idée de comparer deux ou trois FDT longue tenue, appartenant à une gamme similaire… Ceci principalement car je me suis rendue compte que pour ce genre de produits, ce n’est pas nécessairement le plus cher qui s’avère être le plus efficace.

Afin de faire un petit comparatif, je mets aujourd’hui sur le banc de test, trois Fonds de Teint dont on a beaucoup entendu parler ces dernières années. Tous trois se clament longue tenue et à couvrance moyenne à élevée.

IMG_5838

REVLON Colorstay, tenue jusqu’à 24h, peaux mixtes à grasses, SPF 15, texture légère. Prix : 23.90 CHF

Celui –ci est le premier que j’ai acquis. Je dois avouer l’avoir beaucoup délaissé ces derniers mois, notamment à cause de son flacon peu pratique, dénué de pompe. Autrement dit, il est très difficile à doser à mon goût, ce qui est fortement rébarbatif. Toutefois, le grand atout de ce produit est selon moi sa texture légère qui tient presque du gel. La couvrance est bonne, le fini mat. Il ne nécessite pas d’être poudré ce qui est plutôt une bonne chose, mais le produit se voit malheureusement beaucoup sur la peau. Cet effet s’accentue avec les heures, chose vraiment très désagréable. Côté tenue, celui-ci est probablement le moins bon du test. On est bien loin des 24 heures annoncées puisqu’au bout de 5-6h le Fond de Teint s’effrite.

DSC01107

MAC ProLongwear, tenue jusqu’à 15h, SPF 10, texture légère et crémeuse, fini naturel. Prix : 48 CHF

Ma dernière acquisition pour ma (bien trop grande) collection de Fonds de Teint. Un produit assez génial, je dois le dire. Une tenue absolument bluffante qui est également la meilleure du test. Même après 9h, le produit tient et embellit le teint. Toutefois, ce FDT reste voyant sur la peau ce qui peut être dérangeant, mais avec une si belle couvrance on ne peut raisonnablement tout avoir ! Veillez toutefois à bien vous faire conseiller en magasin quant à la teinte à choisir.

COVERGIRL Outlast Stay Fabulous 3 en 1 : primer, concealer et Fond de Teint, SPF 20, légèrement matifiant. Prix : 16.90 CHF

Le moins cher du test et clairement le meilleur Fond de Teint dans la sélection ! J’en suis à mon deuxième flacon et j’en suis convaincue depuis le début. Le fini est absolument sublime, la couvrance au top ! Ce produit se fond parfaitement à la peau et devient encore plus beau avec les heures. Comme indiqué, il est même idéal comme concealer ce qui est très agréable en voyage quand on ne veut pas emporter trois flacons différents. Je l’ai pris avec moi à Madrid en octobre et il tient même par des températures supérieures à 28°. Ce produit est probablement mon Fond de Teint chouchou et je ne suis pas prête à mon séparer de si tôt ! Un excellent dupe du MAC ProLongwear en somme…

DSC01108

Sans
Sans
Avec
Avec
Zoom sur: ma routine sourcils!

Zoom sur: ma routine sourcils!

À chaque décennie, sa tendance et selon moi, le grand buzz des dernières années dans le milieu du maquillage est le retour des sourcils épais et définis. Personnellement, je me suis mise à me maquiller les sourcils il y a de cela trois ou quatre ans. Avant, j’avais toujours l’impression que cela me durcissait le regard, mais avec le temps, je me suis réconciliée avec l’idée de les souligner davantage. Aujourd’hui, je les remplis quotidiennement et cette étape fait désormais partie intégrante de ma routine de base, au même titre que l’étape teint.

Je vous dévoile donc ma façon de les maquiller et non pas de les épiler ou de les former. Si cela vous intéresse, je peux sans autres, faire un prochain article à ce sujet – qui mérite une explication plus détaillée à mon sens. Laissez-moi juste un petit commentaire en fin d’article pour exprimer ce désir J

Contrairement à certaines tendances du moment, je ne cherche pas à tout prix à afficher des sourcils parfaits ou très épais. Je travaille avec la forme naturelle de mes sourcils en essayant de leur donner plus de définition par le biais d’un léger remplissage. Les miens sont naturellement arqués et parsemés. Je ne cherche donc pas à les épaissir ni à les foncer, juste à remplir les endroits moins fournis, tout en donnant des contours plus nets à l’entièreté du sourcil.

DSC00908

En principe, je maquille mes sourcils une fois que j’ai appliqué mon fond de teint, avant de passer au maquillage des yeux, à proprement dit. Je commence toujours par les brosser afin d’éliminer de quelconques traces de produits teint. Cela me permet également de les placer de sorte à faciliter le remplissage.

DSC00915

Je me munis ensuite de mon crayon à sourcils FAVORIS ! Il s’agit du « Precision Eyebrow Pencil » de chez Kiko. C’est un de mes produits préférés de tous les temps et je ne m’en sépare jamais ! Je varie entre la teinte 03 et 04, avec une légère préférence pour la seconde qui est plus neutre. Je remplis ensuite mes sourcils à l’aide du crayon en commençant par l’arcade et la pointe qui sont également les endroits que je remplis le plus. J’avance ensuite vers la tête du sourcil en définissant bien le dessous de celui-ci, sans vraiment toucher à l’extrémité interne. Je continue en brossant mes sourcils afin de fondre le crayon et d’éviter les démarcations trop nettes et peu naturelles.

DSC00918 DSC00919

DSC00921DSC00925

L’étape suivante est le gel. J’utilise un gel teinté agrémenté de fibres de la marque Catrice. C’est un produit génial et abordable que j’aime beaucoup. Je l’utilise pour fixer mes sourcils et le crayon.

DSC00929

Finalement, je termine en appliquant un fard illuminateur sous le sourcil. J’utilise un fard mat (blanc ou beige clair) quand mon maquillage est très simple (eyeliner + mascara, mascara tout seul) ou très pailleté. A l’inverse, si mon maquillage est plutôt mat (smokey eye mat, par exemple) je préfère appliquer un joli fard irisé qui attrape la lumière et lifte le sourcil.

DSC00931DSC00933DSC00936